Cosmologie

Bonjour et bienvenu dans cette rubrique, vous savez peut être déjà ce qu’est la cosmologie, mais peut être certains d’entre vous ne le savent pas, ou ne connaissent pas la définition avec précision . La cosmologie est la science qui étudie l’univers dans sa globalité, de sa création à aujourd’hui, de ses lois fondamentales, de sa géométrie et de son histoire. Il ne faut pas confondre avec l’astronomie, qui certes, est une discipline très proche, mais qui se concentre essentiellement sur les astres et les corps (étoiles, planètes, lunes etc…). Cependant, des pages seront évidemment consacrées aux étoiles, aux planètes, aux trous noirs, car ils sont aussi partie intégrante de ce que nous étudierons en cosmologie. Il est souvent dit que la Cosmologie est une branche de l’astrophysique, selon moi, l’inverse serait plus juste.

0d32123a56_50034121_galaxie-andromede-03

De quoi discuterons-nous dans cette rubrique et ses sous-rubriques ? Tout d’abord, je pense qu’il serait adéquat de parler du Big Bang et des grandes étapes qui lui ont succédé afin de comprendre, comment tout ce qui nous entoure et tout ce que nous pouvons observer, peut exister aujourd’hui.

Historiquement, et de tous temps, les hommes ont observé les étoiles et se sont interrogés sur la nature de leur existence, aujourd’hui, de mon point de vue, nous en savons beaucoup. Il y a ceux qui pourraient rétorquer, disant que ce n’est pas vrai, car l’univers ne se limite peut être pas à ce que nous pouvons voir ou mesurer, et il serait légitime de me contredire ainsi. Ou, simplement, que la portée de notre vision est minuscule, et qu’il nous est donc prétentieux de penser que nous pouvons définir uniformément l’univers à travers un cône de vision aussi réduit. Ou encore, que nous pensons connaître par exemple, la nomenclature presque complète des particules élémentaires, mais que sans doute, passons nous à côté de tant d’autres. Ces objections sont toutes aussi justifiées les unes que les autres, mais de mon point de vue, il paraît illogique que ce soit le cas. Il serait en effet possible, voir même probable, que nombre de pièces manque au puzzle, mais je suis convaincu que nous connaissons la majorité des pièces maîtresses. Ce débat est source de différents entre les penseurs moderne, et tient plus d’une nature métaphysique, voir philosophique, que physique, nous n’en discuterons donc pas davantage.